Photo CHUB
FRNLEN

>>Journée mondiale de lutte contre le SIDA

Journée mondiale contre le SIDAVIH

Le 1er décembre est la journée mondiale consacrée à la lutte contre le SIDA (syndrome d'immunodéficience acquise). Cette journée a pour objectif de sensibiliser les professionnels de la santé et la population sur le virus du SIDA (VIH, virus de l'immunodéficience humaine) afin d’améliorer la prévention, le dépistage, le traitement, et le contrôle du virus.

Le dépistage, pourquoi ?

De nombreuses personnes ignorent longtemps qu’elles sont séropositives et vivent normalement pendant des années avant que les premiers symptômes n’apparaissent. Ces personnes l’apprennent alors à l’occasion d’une prise de sang de routine ou lorsque le SIDA se déclare par une maladie opportuniste. En effet, le VIH s'attaque au système immunitaire et provoque son affaiblissement. Le corps n'est alors plus capable de se protéger efficacement contre des maladies qu’il peut normalement combattre. Le patient passe donc de l’état de séropositif au stade SIDA.

Le dépistage, comment ?

Le dépistage du VIH consiste en une simple prise de sang qui permet de repérer la présence d’anticorps anti-VIH mais aussi de détecter des antigènes viraux circulants. On considère qu’il faut attendre au minimum six semaines entre la prise de risque et le test pour être certain d’un résultat négatif. En cas d’infection par le virus, le test de dépistage peut être positif dès la troisième semaine après la prise de risque. Il ne faut donc pas hésiter à consulter rapidement après une situation à risque. Des tests de confirmation devront être réalisés avant de poser le diagnostic d’infection par le VIH.

Les traitements ?

Aujourd’hui, les médecins disposent de traitements appelés antirétroviraux (TAR, une combinaison de deux à quatre molécules antivirales) qui empêchent la multiplication du VIH. Ces progrès thérapeutiques empêchent la destruction des cellules CD4 et permettent la reconstitution du système immunitaire en rendant le virus indétectable dans le sang. Le traitement doit être pris tous les jours, à vie et grâce à cela, les patients retrouvent une qualité de vie et une espérance de vie améliorée, voire normale.

Au CHU Brugmann ?

Dans cette même optique d’information et de prise en charge, le CHU Brugmann assure la mise à disposition de consultations spécialisées en infectiologie et dans le domaine du VIH. Les points principaux de la consultation sont les conseils en matière de prévention des comportements à risque, le dépistage du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles, l’instauration d’un traitement et le suivi des patients.